1. Conseils d'experts

Nous sommes experts dans la production des films et emballages.

2. Traitement de films

Grâce à la nouvelle « méthode d'experts »
, vous établissez de nouveaux critères de qualité.

3. Produits de qualité

Parfaitement présentés, et la mise en valeur des produits est garantie !

plus d'informations

Savoir d'experts de A à Z

F

Afficher toutes les résponses
Cacher toutes les résponses
  • FDA

    Abréviation de « Food and drug administration », administration américaine réservée aux services de santé, pour la sécurité des produits terminaux.

  • Filière

    Pièce métallique sur l'extrudeuse qui donne sa forme individuelle à la masse fondue de polymère (par exemple filière tubulaire ou filière plate).

  • Film aluminium composite

    Film d'aluminium plus au moins une autre bande de film (PP, PE, PET, cellophane ou autres) ; améliore les propriétés mécaniques, la barrière (plus haute barrière), la photoprotection (opaque).

  • Film bio

    Film à partir de matières premières renouvelables, par exemple PLA (acide polylactique), en fécule de maïs, cellulose ou sucre qui en principe est « compostable industriellement ».

  • Film flowpack

    Le film flowpack est (la plupart du temps) un film composite composé d'une couche de soudure et une couche de support qui correspondent aux exigences du client (barrière, rigidité, imprimabilité).

  • Film inférieur

    La partie inférieure d'un système d'emballage composé de film supérieur et de film inférieur, le film inférieur peut consister en un film flexible ou dur.

  • Film supérieur

    Partie supérieure d'un système d'emballage composé d'un film supérieur et d'un film inférieur.

  • Films composites

    Les films composites contiennent des matériaux différents et se composent de plusieurs couches. Le but de la combinaison de matériaux est d'obtenir des propriétés qui ne peuvent pas être atteintes à l'aide de films individuels. Exemple : améliorer une faible perméabilité aux gaz ou à la vapeur d'eau ou la capacité de thermoscellage. De multiples combinaisons sont possibles. Un ensemble composite de film/papier ou film/carton est également possible.

  • Films de rétrécissement

    Ils sont fabriqués en matières thermoplastiques et se contractent sous l'effet de la chaleur. L'effet mémoire se produit lors du procédé de fabrication dans lequel le film est étiré et refroidi, congelé en fait. Si l'on procède à un nouveau réchauffement, l'état original est restauré grâce à cet effet.

  • Films extensibles

    Ils sont généralement fabriqués en PE-LLD, hautement élastique et normalement transparents. Les épaisseurs de film varient entre 15 et 25 µm, ils conviennent pour être enroulés sur des produits et pour protéger des palettes pendant le transport. Alternative à la gaine rétractable.

  • Films pelables

    Ce sont des emballages sous forme de films qui peuvent être retirés facilement du film inférieur ou qui permettent l'ouverture de l'emballage sans déchirer ou couper (easy opening).

  • Flexographie

    Une couleur liquide est appliquée par un rouleau tramé sur les éléments en relief de la forme d'impression puis directement sur le substrat. En flexographie, souvent des bandes de papier et de film haute qualité sont imprimées, par exemple pour des emballages d'articles de confiserie ou des boissons.

  • Formation de buée (« Fogging »)

    Formation de brouillard lors du doublage due aux viscosités défavorables, mais aussi formation de buée sur des films transparents.

  • « Fin seal »

    Scellage à bords repliés, les bords de film sont scellés avec la face intérieure sur la face intérieure. De cette façon, d'abord le scellage longitudinal est créé, un film tubulaire avec un scellage sur un côté. Avec le scellage transversal, en bas et en haut de l'emballage fini, le joint du scellage longitudinal est ensuite replié et il se forme une ailette (« fin »). La méthode de sachets à bords scellés offre une très haute densité et est principalement utilisée pour l'emballage sous atmosphère modifiée. Il est impératif pour le film d'emballage que le film soude uniquement sur la face intérieure. En tant que matériau de film, on utilise en général du polyester/ polyéthylène ou du polyamide/polyéthylène, ces films composites uniquement soudent sur la face intérieure du film. Une très bonne résistance du joint scellé est ainsi atteinte à des températures plus élevées. Voir également : scellage à bords repliés.